Programme de crédit d’impot LogiRénov

Crédit d’impôt LogiRénov

Important

Vous pouvez demander le crédit d’impôt LogiRénov uniquement pour les années d’imposition 2014 et 2015, au moment de la production de votre déclaration de revenus.

Ce crédit d’impôt remboursable, mis en place pour encourager les ménages pour rénover leur résidence, l’agrandir, l’adapter aux besoins particuliers d’un membre de leur famille ou la transformer en maison intergénérationnelle, est instauré sur une base temporaire.

Il s’adresse à tout particulier, propriétaire ou copropriétaire, qui fait exécuter des travaux de rénovation à l’égard de son lieu principal de résidence pour autant que la construction ait été complétée avant le 1er janvier 2014 et que la résidence soit :

Ces travaux de rénovation doivent être effectués par un entrepreneur qualifié (Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre), en vertu d’une entente conclue après le 24 avril 2014 et avant le 1er juillet 2015.

Pour donner droit à ce crédit d’impôt, les travaux réalisés doivent porter essentiellement sur l’espace habitable de la résidence ainsi que son revêtement extérieur et sa toiture. De plus, afin d’inciter les ménages à inclure dans leurs projets de rénovation résidentielle des travaux écoresponsables, tous les travaux reconnus pour l’application du crédit d’impôt ÉcoRénov seront reconnus pour l’application de LogiRénov uniquement à l’expiration du crédit ÉcoRénov, soit les travaux réalisés dans le cadre d’ententes de rénovation conclues après le 31 octobre 2014.

Exemples de travaux reconnus pour l’application du crédit d’impôt LogiRénov
Rénovation d’une ou de plusieurs pièces de la maison (cuisine, salle de bain, salon, etc.)Finition du sous-sol

Remplacement du revêtement des planchers

Remplacement de la plomberie

Remplacement du revêtement extérieurRéfection de la toiture

Remplacement des gouttières

Remplacement d’un drain agricole, sanitaire, pluvial ou de fondation

Note

Aucune construction attenante ou accessoire à la résidence, à l’exception d’un garage ou d’un abri d’auto qui y est attenant, ne sera considérée comme faisant partie de la résidence admissible d’un particulier. Par exemple, ne seront pas considérés comme faisant partie d’une résidence admissible les perrons, les terrasses, les balcons, les remises, les pavillons de jardin ou les spas et les piscines extérieurs.

L’aide financière accordée grâce à ce crédit d’impôt, qui est d’un montant maximal de 2 500 $, est égale à 20 % de la partie des dépenses admissibles qui dépasse 3 000 $.

Notez que, si vous êtes copropriétaire d’une habitation admissible, vous pouvez partager le crédit d’impôt avec les autres copropriétaires dans la mesure où la résidence est le lieu principal de résidence des copropriétaires. Toutefois, le total des montants demandés pour cette habitation ne doit pas dépasser 2 500 $, soit le montant maximal pour une résidence admissible.

Pour plus de renseignements sur les travaux de rénovation admissibles, consultez la page Liste des travaux de rénovation reconnus.

Note

L’aide financière accordée grâce à ce crédit d’impôt remboursable pourra s’ajouter, s’il y a lieu, à celle qui est offerte pour la réalisation de rénovations résidentielles écoénergétiques dans le cadre du programme Rénoclimat, administré par le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles.